PMA en solo et polyamoureuse : « Et le(s) Papa(s) dans tout ça? »

Donneur, géniteur, concepteur, designer…PAPA ?

Il y a un moment, alors que j’en étais encore au stade du comparatif des cliniques d’Espagne et de Navarre pour le choix de celle à qui, moyennant un petit chèque j’allais égoïstement « acheter un bébé sur mesure » (aux exemples typiques de PMAphobie, tu t’habitueras à sourire), s’est posée à moi l’épineuse question de la possibilité d’accès aux informations concernant le Donneur.

Laissons de côté eugénisme et autres questions de sélection génétique, ce n’est pas le sujet. Concernant le « Bébé sur catalogue », je vous arrête de suite : l’accès monétisé à une banques de Fifiches où soient consignés les infos du Géniteur, de son profil Tinder à la couleur de ses yeux au soleil, de son niveau de QI à la longueur de son engin et son taux de fertilité, son solde bancaire ou tout autre indice permettant aux heureux futurs parents de miser sur le bon cheval, cette pratique n’a pas cours par ici (et c’est tant mieux, mais encore une fois, là n’est pas le sujet). L’unique sélection génétique qui s’opère a à voir avec des considérations purement médicales et, pour les célibataires candidates à la PMA, ce sont nos propres caractéristiques phénotypiques qui sont retenues pour la sélection d’un donneur.

Le sujet dont il est question ici, cest plutôt celui du statut du Donneur dans le projet : géniteur à disposition ou non de l’Enfant cherché ?

En pratique, en Espagne, ni vous ni la progéniture n’aurez accès aux informations du Donneur, ses informations de santé sont évidemment consultées avant de le choisir en tant que tel et après l’insémination, vous et votre enfant y avez accès par dérogation en cas de pépin médical. Réceptrice (c’est le terme pour moi ça) et enfants issus de dons n’ont accès qu’à des « données générales » non identifiantes relatives au donneur. Dans d’autres pays, comme le Danemark ou le Portugal et la France depuis peu, le don est non-anonyme et/ou l’enfant peut connaître l’identité de son géniteur.

Cette question n’en avait jamais été une pour moi. J’ai donc répondu à cette non-question qu’elle m’apparaissait comme une contradiction forte avec mon projet initial : si l’idée était une PMA en solo, fruit de mon histoire et de mes convictions, qu’allait venir faire là-dedans un géniteur, sorte d’espoir bien incertain créant l’illusion d’un succédané de père à mon enfant en fonction des termes du contrat ?

Avec cette question en vinrent d’autres : bien-sûr que je reconnaitrai à Celui-qu’on-ne-nomme-pas d’avoir gentiment prêté sa graine au concours de ma maternité, mais serai-je assez pédagogue, assez bienveillante, assez à l’écoute pour disserter autour des limites du rôle du géniteur avec mon enfant, à tout âge de sa vie ?

Au-delà des explications, aura-t-iel assez d’amour autour de iel, assez de racines aussi, ou aura-t-iel des manques ou trop de questions sans réponse ? Rejoindra-t-iel les rangs de PMAnonymes ou Origines pour dire que c’est à iel seule de choisir et m’en voudra-t-iel d’avoir sciemment fait ce choix de l’impossibilité d’accéder à son géniteur ?

Et encore un cran au-dessus : me reprochera-t-iel de n’avoir pensé qu’à moi-même, d’avoir eu un égo si surdimensionné et des ambitions si folles que je prétendais me suffire à moi-même, quand 2 ne sont jamais suffisants dans pareille situation ?

Une PMA c’est fort, une PMA en solo, un peu plus encore.

Instantané de la projection dans ma tête, à ce moment-là :

Et pourquoi les autres ils ont tous un Papa et une Maman et que moi je suis tout.e seul.e ?

– Maman a décidé de t’avoir il y a longtemps. Mais à un moment, Maman a eu des soucis de santé, si elle attendait trop elle ne pourrait plus t’avoir, alors qu’elle t’aimait déjà très fort. A ce moment-là, Maman, qui en avait ras-la-casquette des mâles construits et de la phallocratie des relations hétéropatriarcales, avait décidé de rayer de sa vie la couplalité traditionnelle et n’avait pas de Papa potentiel dans sa vie. Alors elle est allée voir un médecin, à qui Mr GentilDonneur avait donné sa Graine à Bébé. Le médecin et toute une équipe ont beaucoup travaillé et la Graine de Bébé a germé dans la Matrice à Bébé de Maman. C’est là que Maman a créé la Team pour l’aider à te mettre au monde et à t’élever. La Team, ce sont toutes les personnes qui sont là pour toi aujourd’hui, c’est ta famille, tu n’es jamais tout.e seul.e.

Mais pourquoi tu as pas attendu de trouver un Papa ou une autre Maman? Pourquoi tu as décidé de m’avoir toute seule?

C’est le fruit de ma vie, qu’est-ce-que tu veux que je te dise ? Tu veux que je te dise comment Maman elle s’est fait défoncer-son genre et niquer ses rêves et pourquoi elle a décidé que comme il n’y avait pas de Papa qui vaille, il n’y aurait plus de Papa qui tienne ? Y’avait pas le temps d’attendre le BonPapa. Et Maman elle pense que le BonPapa, ça n’existe que dans les rêves qu’on met dans la tête des petites filles pour les empêcher de s’émanciper dans les joies du polyamour. Et il y a plein de modèles de famille différents : avec ou sans Papa, avec deux Mamans ou Papas, avec une Maman et une Belle-Maman, un Papa et un Beau-Papa…Maman ne t’a pas eu toute seule, mais avec la Team : tous les tontons, les tatas, les tontas et les tatons, Mamilène et Papipierre…   

Mais alors pourquoi tu trouves pas de Papa maintenant ?

Mais parce que j’en veux pas, ta **** va ! Les mecs, dans ma vie, c’est à leur place que je les préfère ! Oh la Manif pour Tous, on se calme ? Tu vas pas me dicter ma vie amoureuse, non plus ? Parce qu’un Papa c’est toi qui en veux un, moi non. Je préfère les lumières de tous les Tontons et Tatas que tu as à un seul Papa.  

A l’absence, l’inconstance ou l’inconsistance d’un Mauvais Bougre ou à un Père-d’un-soir-Tinder, Maman a préféré un GentilDonneur qui sait à quoi il s’engage sans s’engager d’un côté, et, de l’autre, une Famille Choisie, un éventail de figures féminines surtout, masculines-dé/reconstruites aussi, pour faire partie de la Team, t’éduquer, peupler ton monde, t’accompagner sur les voies de l’émancipation…Ce serait quoi pour toi, un Papa, que tu n’aies déjà ?

Le sujet « Et les Papas dans tout ça » sera sans doute une série palpitante: à venir, polyamour à la sauce PMA puis gestion des réactions à l’annonce de la PMA en solo…Il devrait y avoir de quoi dire.

#StayTunned

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :